le 29 novembre 2017

Categorie Communiqué | Vie de la commune | Vie municipale

Lutte contre la délinquance : Extension du dispositif « participation citoyenne »

Après le succès de l’opération menée depuis la fin de l’année 2015 à la résidence du Bois d’Opale, la municipalité a souhaité étendre le dispositif « Participation citoyenne » à d’autres secteurs.

Le service du développement local ainsi que la police municipale ont organisé ce mardi 28 novembre une réunion publique des référents pour les secteurs de Belle-Terre, Belle-Humeur, Domaine de la Crosse ainsi que la Carapa.

Cette première séance de travail, en présence du maire, accueillait gendarmerie et représentants de la Préfecture.

Ce dispositif de « participation citoyenne » a été mis en place avec un certain succès en France depuis 2011 et s’inspire d’un concept anglo-saxon en vigueur aux États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Australie, dans certaines villes françaises et, en Guyane, notamment à Macouria, avec un succès certain.

L’idée majeure est de renseigner sur des faits, d’observer, sans surveiller, pour renforcer le sentiment de sécurité, augmenter la réactivité des forces de sécurité et ainsi accroître l’efficacité de la prévention.

Bien évidemment cette démarche nécessite l’adhésion des élus mais également de la population concernée. Dans le cas présent une convention devrait être signée dans les prochaines semaines avec le maire, les services de la préfecture et ceux du procureur de la République.

Les quartiers concernés bénéficieront ainsi d’une signalétique spécifique, de réunions et des contacts réguliers seront organisés entre les citoyens concernés et leurs relais auprès des forces de gendarmerie.

Cette action a pour objectif de réduire la criminalité mais également de développer du lien social entre tous les habitants de la zone concernée.

 

DSC01406 DSC01409 DSC01405

Laisser un commentaire