Le mot du Maire

Gilles Adelson, maire de Macouria, Octobre 2015

 

Au revoir 2017, bienvenue à 2018,

 

Comme chaque année nous voici au seuil d’une nouvelle période de 12 mois, une nouvelle étape dans le rythme de nos vies.

Fin d’une année, début d’une autre, c’est l’heure des bilans et des perspectives, comme le terme d’une étape qui nous laisse quelque répit avant de reprendre le chemin de nos existences. L’année 2017 aura été marquée par de nombreux évènements, tout particulièrement en Guyane, qui auront sans aucun doute marqué les esprits au-delà de notre territoire.

Cette prise de conscience sera-t-elle suivie d’effets ? 2018 nous le dira pour que ce combat mené ne devienne pas qu’un simple souvenir mais ait bien marqué le début d’une modification en profondeur.

En effet, que ce soit au niveau national, régional ou local, nous attendons des faits qui concrétisent les promesses. J’ai conscience de la portée de ces engagements et c’est avec cette volonté que je conduis chaque jour notre ville.

2017 aura été une année marquée de tous ces moments qui font que notre territoire avance, se structure, et que tous les acteurs se mobilisent. De l’inauguration du dojo à la signature du Contrat Local de Santé, des 10 ans du Théâtre de Macouria à l’ouverture du skate Park, du développement de notre Régie de territoire à la pose du 1er centre intergénérationnel, de l’ouverture d’un nouveau groupe scolaire à la réception de 11 villes européennes venues partager leurs réalisations et projets, autant de moments forts qui nous montrent le travail accompli mais aussi la voie à suivre pour bâtir ensemble la ville telle que nous la désirons tous.

2018 sera l’année où nous poursuivrons notre travail en collaboration avec le tissu associatif mais également le monde économique afin de développer l’emploi.

2018 sera également une année où nous ferons tout pour que chacun puisse s’épanouir en toute quiétude au cœur même de sa commune grâce à la poursuite de la construction et de la rénovation des infrastructures sportives et culturelles, bien commun à tous, agents de la commune mais également utilisateurs, que nous devons entretenir et protéger contre les dégradations.

2018 devra aussi être une année où la sécurité des biens et des personnes devra être à la hauteur de nos attentes. Que ce soit avec la mise en place du dispositif « participation citoyenne » ou la mise en œuvre du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

2018 devra être également l’année où nous devrons œuvrer pour créer les passerelles entre les générations. Cela signifie à la fois respect et engagement vis-à-vis de nos aînés, mais également porter une attention toute particulière aux plus jeunes que nous devons encadrer et accompagner.

J’y veillerai tous particulièrement, avec l’ensemble de mon équipe municipale, tout au long des prochains mois.

Je vous souhaite à tous une heureuse année 2018 faite de réussite personnelle mais également de tous ces petits instants de bonheur si précieux à mes yeux que sont la famille ou les amis.

 

Gilles ADELSON