Le mot du Maire

Nous y sommes, en route pour une nouvelle année scolaire !

Ils étaient plus de 3.000 à prendre le chemin de l’école en ce lundi 2 septembre notamment dans l’école Yolaine CHARLOTTE-BOLORE de Soula qui accueillait pour la première fois des élèves des 10 classes de primaire et des 6 de maternelle dans un bâtiment qui privilégie des techniques traditionnelles de ventilation permettant de respecter l’environnement tout en offrant un confort maximum aux élèves et à leurs professeurs.

Cette école proposera également un système de self-service pour la cantine scolaire qui devrait permettre aux enfants de manger à leur rythme et de les responsabiliser. Le personnel aura ainsi plus de temps pour les accompagner, les aider et les conseiller.

Toutes ces nouveautés permettront, au fil des années, de faire évoluer les bâtiments mais également l’accueil de toute la communauté scolaire.

Bien évidemment la rentrée concernait l’ensemble des écoles de Macouria pour lesquelles les travaux d’entretien et de rénovation ont permis d’accueillir tous les enfants de la ville dans les meilleures conditions qui soient.

Si ce travail est du ressort de la municipalité, rien ne pourrait se faire sans un partenariat fort avec l’ensemble de la communauté éducative et des agents de la commune que je remercie pour leur implication tout au long de l’année afin de donner à tous nos enfants les moyens de réussir leur entrée dans la vie scolaire.

J’ai également une pensée pour tous les parents qui ont en charge l’éducation de leurs enfants, leur apprentissage de la vie en leur donnant la capacité à respecter les règles de la vie en communauté.

Ces règles sont celles qui permettent à une ville comme la notre de se développer harmonieusement par le respect de l’environnement, des espaces publics ou encore du code de la route.

Vivre ensemble c’est l’affaire de tous, chaque jour, sur chaque lieu de notre territoire, nous devons partager cette conscience que Macouria appartient à chacun de ses citoyens, et que chacun de ces citoyens a un rôle à jouer par ses gestes au quotidien et l’implication que nous avons dans la vie de notre commune.

Notre responsabilité est immense vis-à-vis des générations à venir et nous devons relever ces défis pour offrir à nos enfants la vie qu’ils méritent dans une ville de Macouria exemplaire au cœur d’une Guyane toujours aussi belle et intense.

 

Gilles ADELSON
le 3 septembre 2019