TIG : « TRAVAILLER CONTRE LA RÉCIDIVE »

Capture d'écran 2024-04-12 220530

La ville de Macouria accueille chaque année des personnes condamnées à des travaux d’intérêt général (TIG). Ce partenariat avec les services de la justice, en particulier le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), s’inscrit dans le sillage d’une justice plus réparatrice et éducative. La prise en charge des individus condamnés à des travaux d’intérêt général (TIG) se révèle être un pilier de cette démarche où l’expiation juridique de la faute se conjugue avec une contribution constructive à la société. Macouria, en partenariat avec la justice, pratique sur ce champ une politique axée sur la réinsertion et la responsabilisation. « La prévention de la récidive est l’héritière enrichie de la prévention de la délinquance. » Gilles ADELSON

Le TIG est une sanction judiciaire réelle et offre aux condamnés la possibilité de se racheter aux yeux de la société par le biais d’actions d’utilité publique. Que ce soit par l’embellissement des espaces verts, la participation à des projets de rénovation urbaine ou encore l’engagement dans des programmes éducatifs, chaque tâche accomplie contribue à réparer le lien social, souvent érodé par l’acte délictueux.

C’est une démarche qui transcende la simple pénalité pour se muer en une leçon de vie, enseignant l’importance de la solidarité, du respect des règles communes et de l’engagement envers le bien-être collectif. Elle ouvre la voie à une seconde chance, permettant à ceux qui ont failli de démontrer leur volonté de réparer et donc de se réintégrer au sein de la société.

#villedemacouria #macouria #tig

LES GESTES QUI SAUVENT

La ville de Macouria et l’ARS Guyane travaillent ensemble afin de sensibiliser le plus grand nombre aux gestes qui sauvent. Les participants à l’ateliers GQS…

+

SEMI-MARATHON DE MACOURIA 2024

La ville de Macouria en collaboration avec les clubs de ARA DE MACOURIA et L’ATHLETIC CLUB DE SOULA organisent le 25 mai 2024, la 9ème…

+