L’Histoire de la mairie

DJI_0265 (1)

Le nom Macouria viendrait de la déformation du nom Mécouya d’un chef amérindien d’une tribu galibi qui occupait le territoire au 17e siècle.

Macouria est une commune multipolaire : zones rurales, zones semi-rurales, 2 pôles urbains distant de 12 kms, une zone littorale de près de 60 kms. Trois villages amérindiens : Kamuyeneh, Yapara et Norino s’ajoutent aux spécificités de Macouria

Macouria a comme atout sa position géo-stratégique, à équidistance des villes de Cayenne (ville capitale) et Kourou (ville spatiale) et elle représente le trait d’union entre la première et la deuxième circonscription de Guyane.

Macouria dispose d’une superficie de 382 km2. 

La ville est en plein essor démographique depuis une dizaine d’années. Macouria comptait au 01 janvier 2020 (source INSEE) 19 415 habitants, dont 60% a moins de 18 ans.

Le développement économique afférent à l’augmentation de sa population est devenu tangible.  

EDUCATION

3217 élèves scolarisés de la maternelle au CM2

8 établissements scolaires (maternelle et élémentaire). L’essor démographique rend nécessaire la construction d’un groupe scolaire tous les 18 mois en moyenne depuis les 6 dernières années.

2 collèges situés respectivement dans les deux pôles urbains.

Le seul lycée agricole de la Guyane

Un lycée polyvalent en construction à Préfontaine (livraison prévue : rentrée scolaire 2025)

CULTURE ET SPORT

Le premier équipement culturel de la ville est le Théâtre de Macouria situé à Tonate, sa programmation culturelle et artistique est gérée par une compagnie théâtrale depuis une dizaine d’années (numéro Grégory Alexander). Le théâtre de Macouria est la deuxième salle conventionnée avec celle de la ville de Saint-Laurent du Maroni. 

La ville compte près de 80 associations actives. Parmi celles-ci, de nombreuses associations culturelles qui s’inscrivent dans la devise de la ville « Culture et Progrès ». Le sport et l’artisanat (notamment traditionnel dans les villages amérindiens) font partie de ce riche tissu associatif, véritable ciment social de la ville de Macouria. 

AGRICULTURE / ECONOMIE

En termes d’activité économique, Macouria compte une industrie agroalimentaire, l’une des plus importantes de Guyane, qui fabrique des produits laitiers et des jus ; une miellerie dont le miel est présent sur les tables de l’Elysée et qui a été récompensé plusieurs fois au salon de l’agriculture.

Territoire rural, Macouria compte de nombreuses exploitations agricoles, la Chambre d’agriculture et le lycée agricole sont implantés à Macouria, qui préserve ainsi son histoire de grenier alimentaire de la Guyane

TOURISME

Le zoo de Guyane, situé à Macouria, est le 2e site touristique le plus visité de Guyane.

La ville compte une importante activité équestre, un karting et un jardin botanique avec une production de vanille.

PROJETS

Parmi les projets de la municipalité, il y a la Médiathèque pôle de services de Soula dont les travaux ont commencé début 2023, pour un coût travaux de six millions d’euros. D’autres projets structurants sont en études et/ou en voie d’achèvement (centre commercial de Tonate, Data Center et pépinière d’entreprises numériques, aérodrôme, usines photovoltaïques et de méthanisation, …)

Perspectives de croissance

L’un des enjeux majeurs du territoire est le doublement du pont du Larivot avec la création d’un giratoire à l’entrée de la ville, projet porté par l’Etat.

Le projet de navette fluviale porté par la communauté d’agglomération du centre littoral (CACL)

LES LITTORAUX DE MACOURIA, UN PATRIMOINE À PRÉSERVER

À l’occasion de l’édition 2024 de la Fête de la Mer et des Littoraux, la ville de Macouria a organisé un mayouri de la plage…

+

HORAIRES DE VACANCES

Du 1er Juillet 2024 au 30 Août 2024 inclus LUNDI AU VENDREDI : 7H30 à 15H00 VENDREDI : 7H30 à 14H30 La Mairie reprendra ses…

+